E2C – Energie Electrique du Congo

Distribution

La distribution est définie comme l’acheminement de l’électricité au moyen de lignes électriques de moyenne et basse tension jusqu’au disjoncteur. Ceci est assuré par l’E2C. L’objectif visé est d’augmenter le taux d’électrification. Car actuellement Le taux d’accès à l’électricité est seulement de 45% pour les deux grandes villes Brazzaville et Pointe-Noire et des villes secondaires 15%(Dolisie, Ouesso…) et les autres localités 5%. Le Gouvernement envisage de le porter à 90 % en milieu urbain et à 50 % en milieu rural. Aussi, l’E2C est en train de murir la réflexion sur la question de donner l’électricité à faible coût aux populations défavorisées. Pour répondre avec promptitude aux soucis des clients liés aux pannes et autres l’E2C a mis à leur disposition un bureau de dépannage permettant aux clients de bénéficier de ses services par un simple coup de fil.42.42. Au Congo au total 1475 postes sont fonctionnels.

La société Energie électrique du Congo (E2C) s’emploie à l’amélioration du circuit de distribution de l’électricité, à la décongestion des postes surchargés et à l’augmentation de la capacité des transformateurs dans certains quartiers de la ville capitale.


Ces actions s’inscrivent dans le cadre de la mise en œuvre du Projet eau, électricité et développement urbaine (PEEDU), cofinancé par le gouvernement et la Banque mondiale.

Il a pour but d’accroître et faciliter l’accès durable des habitants des zones ciblées de Brazzaville et de Pointe-Noire aux infrastructures de base notamment à l’électricité et à l’eau potable.


les différents nouveaux équipements à savoir les poteaux, les câbles et les postes de transformation permettront d’améliorer les capacités de production au niveau des sources d’énergie de Brazzaville et Pointe-Noire. Cela permettra également de minimiser les baisses de tension et les délestages qui sont parfois dus aux pluies diluviennes.


« Cette initiative vient pour soulager des habitants des quartiers qui souffraient des problèmes de délestage et renouveler le réseau », a confié un ouvrier sur le terrain. « La construction des différents postes dans certains quartiers vise à décongestionner les postes surchargés », a-t-il ajouté.


Les actions du Perdu sont profitables pour les populations des deux plus grandes villes du pays surtout celles des zones périphériques qui sont souvent confrontées aux coupures intempestives du courant électrique et à la pénurie d’eau potable.