E2C – Energie Electrique du Congo

Historique

Notre histoire

Les origines de la Société Nationale d’Electricité (SNE) remontent depuis 1949 date de l’exécution des travaux du barrage du Djoué qui devrait produire de la houille blanche pour permettre l’implantation des petites et moyennes entreprises, ainsi que l’électrification de Brazzaville, alors capitale de l’Afrique Equatoriale Française (AEF).

Ce projet entraine la création de deux (02) entreprises françaises ci-dessous mentionnées :

  • La Société Equatoriale de l’Energie Electrique (SEEE), chargée de la Production ;
  • L’Union Electrique du Congo (UNELCO), chargée de la Distribution.

En 1966, l’exploitation du barrage du Djoué est cédée au gouvernement de la République Populaire du Congo et placée sous tutelle de la Direction Générale des Travaux Publics (DGTP).

Ainsi, suite à la nationalisation des Entreprises, la Société Nationale d’Energie est créée par la loi n°06/67 du 15 juin 1967 sur les cendres de ces concessionnaires coloniales que sont la SEEE et l’UNELCO. Cette nouvelle société, entreprise verticalement intégrée disposait depuis du monopole de la Production, du Transport, de la Distribution et de la Vente de l’électricité sur toute l’étendue du territoire national.

La loi 06/67 du 15 juin 1967 sera abrogée par la loi n°67/84 du 11 septembre 1984 qui modifiera la disposition antérieure pour transformer la Société Nationale d’Energie en Société Nationale d’Electricité (SNE).

L’adoption et la promulgation de la loi n°14-2003 du 10 avril 2003 portant le code de l’électricité a fait perdre le monopole de la production, du transport, de la distribution et de la commercialisation de l’électricité, puisque le secteur à cette date a été ouvert aux opérateurs privés, et instaure un régime de concurrence.

La loi n°22-2018 du 13 juin 2018 portant dissolution de la Société Nationale d’Electricité (SNE). Par décret n°295-2018 portant création d’une nouvelle Société Energie Electrique du Congo ( E²C.SA), il est formé entre les propriétaires des actions ci-après créées et celles qui pourront l’être ultérieurement, une Société Anonyme qui sera régie par l’acte uniforme de l’OHADA relatif au droit des sociétés commerciales et du groupement d’intérêt économique et tous les textes ultérieurs, complémentaires ou modificatif et par les présents statuts.

Le mode d’Administration est celui de la Société Anonyme avec conseil d’Administration, Président du Conseil d’Administration, Directeur Général et Directeur Général Adjoint.

  • 1939 : Création de l’Union électrique d’outre-mer, chargée au moyen des centrales thermiques diésel de la production et de la distribution de l’électricité dans les grandes villes.

  • 1949 : Exécution des travaux du barrage du Djoué

  • 1953: Mise en service de la Centrale Hydraulique du Djoué dont la gestion est confiée à la Société Equatoriale de l’Energie Electrique (SEEE)

  • 1967 : Institution du monopole de l’Etat dans le secteur de l’électricité par la création de la Société Nationale de l’Energie, à la suite de la fusion et la nationalisation de UNELCO et la SEEE . 

  • 1984 : La société Nationale d’énergie est dénommée Société Nationale d’Electricité

  • 2001 : Ouverture du secteur à la concurrence Tentative de privatisation échouée.

  • 2003 : Mise en place d’un nouvel environnement juridique et institutionnel découlant de la loi 14-2003 du 10 Avril 2003 et la loi 16-2003 du 10 Avril 2003 portant sur la création de l’Agence de Régulation du Fonds de développement du secteur de l’électricité

  • 2013 : Décret n°2013-416 du 09-08-13 portant restructuration de l’entreprise par la mise en place d’un Directoire et la création d’une Direction HSE .

  • Loi n°22-2018 du 13 juin 2018, portant dissolution de la Société Nationale d’Electricité

  • Décret n°295-2018 du 07 aout 2018, portant création de la société Energie Electrique du Congo (E²C .SA)

De sa création jusqu’à du 10 avril 2003 promulguant le code de l’électricité qui a entrainé la libéralisation du secteur à tous opérateurs potentiels. La SNE avait le monopole de la production.

A ce jour, la SNE n’est plus le producteur majoritaire, ce rôle est occupé par un producteur indépendant, la société CEC S.A. qui a obtenu une licence de producteur indépendant octroyée par le Ministère de l’Energie et de l’Hydraulique (MEH) ; le capital majoritaire de cette société est détenu par L’Etat, environ quatre –vingt pour cent (80%) , et ENI 20%. La centrale à gaz de ladite société a une puissance installée de 475 MW .Elle produit près de soixante- dix pour cent (70%) de la production nationale. Un contrat d’achat / vente lie la SNE et la CEC depuis 2012 au prix de 25Francs/KWh.

La SNE occupe la seconde place avec une production nationale qui avoisine un intervalle compris de 30% à 35%.

La SNE a d’autres activités :

  • La production

  • Le transport d’électricité,

  • La distribution,

  • Et la commercialisation d’électricité sur tout le territoire congolais.