Parmi les missions dévolues à cette direction figure en bonne place celles consistant à la gestion au quotidien des installations électriques, la distribution et la commercialisation de l’électricité. La Direction d’exploitation assure également la gestion des réseaux basse et moyenne tensions. Ainsi, deux (2) aspects sont à retenir à savoir : l’aspect lié à la distribution et l’aspect lié à la commercialisation.

 

Aspect lié à la distribution

Techniquement parlant les réseaux basse tension et moyenne tension sont assurés pour desservir deux (2) catégories de clients :

 

a. Les Réseaux basse tension

Ces réseaux basse tension généralement disposent d’un transformateur qui peut couvrir une grande partie d’un quartier. Il s’agit des ménages, les commerces, etc. Dans ce cas d’espèce les factures sont établies chaque deux (2) mois pour les deux (2) grandes villes (Brazzaville &Pointe-Noire), et chaque mois pour d’autres localités.

 

b. Les Réseaux moyenne tension

Ces réseaux moyenne tension sont disposés sur toute la ville pour amener l’électricité un peu plus loin. Et disposent d’un transformateur de puissance qui leur sont dédiée. Les grandes surfaces, les immeubles, industrie, grandes chambres froides, grosses unités et les supermarchés sont concernés par ce type de réseaux. Ici les factures arrivent chaque mois.

 

Aspect commercial

Il s’agit d’une liaison physique entre le client et la société. Cela se matérialise premièrement par l’abonnement et deuxièmement par le branchement. En effet, un contrat est établi entre les deux (2) parties. Donc l’E2C fourni de l’électricité et le client paye les prestations.

Cependant, un autre aspect à signaler est que les clients de Brazzaville et Pointe-Noire payent l’électricité chaque deux (2) mois et ceux d’autres localités payent tous les mois. Cela se justifie du fait d’un nombre important de clients dans ces deux grandes villes du Congo. En outre, l’un des objectifs de l’E2C est de ramener tous les clients aux compteurs et quitter le forfait definitivement.

 

Pour répondre aux différents soucis de son aimable clientèle liés aux pannes, l’E2C a décentralisé les services d’exploitation dans tous les quartiers notamment de Brazzaville et Pointe-Noire ainsi que dans d’autres localités. L’E2C reste déterminée d’aller en guerre contre les branchements illicites qui polluent le réseau en occasionnant entre autres la baisse de tension. Ce qui est fréquent dans les quartiers périphériques des grands centres urbains.